1924-1927: Auteur de romans à succès

 

1924

7 février: Naissance de sa première fille, Louella, née à Saint-Hyacinthe.

fin mai: Publication, à compte d’auteur, du roman, L’homme tombé; la Bibliothèque de l’Action française l’inclura dans sa collection dès 1925.

11 décembre: Remporte son premier prix David d’une valeur de 500 $ pour L’homme tombé. Le lendemain, il reçoit du journaliste Louis Francoeur, également gagnant d’un prix David, une lettre de félicitation dans laquelle il lui fait part que Bernard aurait été choisi après de longs débats «cela a été dur de vous faire passer».

louella_bernard_web

1925

25 janvier: Mgr Desranleau fait paraître dans Le Devoir une critique élogieuse du roman L’homme tombé, soulignant ses vertus et l’attribution du prix David. Cette critique sera reprise dans L’Action catholique du 30 janvier, mais aussi dans Le Courrier de Saint-Hyacinthe du 27 mars 1925. Rappelons que le public ne connaît pas les liens professionnels qui le lient à Bernard de sorte qu’à l’époque, cette critique paraît impartiale.

mars: L’Action française, sous la plume d’Henri d’Arles, publie une critique dévastatrice de L’homme tombé.

mi-octobre: Fait paraître La terre vivante dont L’Action française, par l’entremise d’Antoine Bernard, parlera cette fois en termes plus nuancés.

 

1926david_1926

Début de sa correspondance avec Albert Tessier.

28 janvier: Lauréat du concours d’action intellectuelle de l’Action Catholique de la Jeunesse Canadienne-Française (100 $) pour La terre vivante, (section littérature). Le Soleil publie plus tard son roman en feuilleton.

23 avril: Lauréat d’un second prix David (500 $) pour La terre vivante .

juillet: Court voyage aux États-Unis.

début août: Lionel Groulx commente son roman La maison vide.

octobre: Publication de La maison vide (Montréal, Librairie de l’Action française). L’ouvrage est dédicacé «À monsieur le chanoine P.-S. Desranleau», qui non seulement est son patron mais également un ami qui a lu et commenté deux versions du manuscrit. Mgr Desranleau poursuivra sa collaboration avec Bernard puisqu’il commentera son futur recueil de nouvelles La Dame blanche.

8 octobre: Publication d’extraits de La maison vide dans Le Courrier de Saint-Hyacinthe

1927

hiver: L’Action catholique publie en feuilleton L’homme tombé .

21 mai: L’Action catholique amorce la publication en feuilleton de La terre vivante .

juin: En tant que membre du Cercle Benoit XV de l’A.C.J.C. de Saint-Hyacinthe, hb_dameil rédige un long rapport sur l’épargne dans le milieu familial présenté lors du congrès de l’association tenu à Saint-Hyacinthe à la fin du mois. Ce rapport, lu par un collègue, est publié dans Le Devoir du 4 juillet sous le titre «Ce que nous dépensons» de même que dans une série de 3 éditoriaux du Courrier de Saint-Hyacinthe en juillet.

27 juin au 16 juillet: membre d’un groupe de la Liaison française qui effectue un voyage en train de Québec à Victoria, à l’invitation du Chemin de fer national du Canada; son épouse et son ami Claude Melançon font partie du groupe. Ce  séjour dans l’Ouest canadien est décrit dans Le Courrier du 16 décembre 1927, du  30 décembre et du 6 janvier 1928.

fin octobre: Parution d’un recueil de nouvelles intitulé La dame blanche (Montréal, Bibliothèque de l’Action française).